Présentation Athlète : Yann Guyot

Publié par moulaaw le

Présentation (1 à 2 lignes, nom, prénom, âge, sport, club, étude/métier) 

Je m’appelle Yann Guyot, j’ai 37 ans. Je me suis mis au Triathlon/duathlon il y a 4 ans maintenant. Je suis à Saint-Grégoire Triathlon depuis mes débuts. En parallèle je suis moniteur de sport à l’école des transmissions de Cesson.sévigné.

Pourquoi ton sport et pourquoi tu as commencé ?

Avant d’être triathlète j’ai effectué pas mal de sports, dont une 15  d’année en tant que cycliste(dont 3 ans professionnel) à l’arrêt de l’équipe il me fallait un autre défis, j’ai toujours eu en tête de faire du Triathlon un jour, donc je m’y suis mis en 2019.

Ou trouves-tu la motivation pour enfiler tes chaussures même quand tu n’as pas du tout envie d’y aller ?

Parfois c’est vrai qu’il est difficile d’aller à l’entraînement, entre mon activité professionnelle et la vie familiale, il faut jongler et ne pas se disperser. Donc pour moi la motivation d’aller m’entraîner même quand les conditions climatiques sont exécrables, ou que physiquement je me sens un peu fatigué, c’est qu’au bout je vais être compétitif sur les tri auxquels je m’aligne, et c’est également une récompense pour mes proches qui me suivent 

Quel est ton meilleur souvenir sportif ? 

Sans hésiter dans mon ancienne carrière sportive, le cyclisme, c’est mon titre de champion de France,  mes proches étaient presents ce jour là. En Triathlon c’est c’est sans doute ma victoire au Bayman, malgré que ma petite famille ne soit pas présente pour une fois, j’ai beaucoup pensé à eux justement pendant toute la course.

Niveau nourriture, suis-tu un régime particulier ?

Je n’ai pas de « régime » particulier, d’ailleurs je ne suis pas fan de ce mot. Je  n’ai pas de difficultés à me restreindre lorsque j’ai des objectifs. Je fais attention à ce que je mange à l’approche des compétitions, mais je sais me faire plaisir.

As-tu des rituels.habitudes avant tes courses ? 

Habitudes au niveau de la nutrition, mais sinon je fais toujours attention d’avoir le petit porte bonheur que m’a offert mon fils un jour.

L’athlète qui t’inspire et celui auquel tu ne veux pas “ressembler”?

Je n’ai jamais eu de « modèle » d’athlète. Je n’aime pas trop me comparer. 

Quel conseil donnerais-tu pour (ton sport) à quelqu’un qui veut se lancer dans ce sport ?

L’envie de faire du sport doit venir tout d’abord de soit même, je jense qu’être poussé à faire tel ou tel sport à contre cœur ne procure aucun plaisir . le sport ne doit pas etre une contrainte. Je rebondis donc sur le Triathlon qui est le sport que je pratique en ce moment. Le Triathlon c’est dure, on a souvent des lacunes dans une des disciplines, donc il faut beaucoup de rigueur. Je pars du principe que si l’on veut se faire plaisir sur une compétition il faut un minimum de condition, si on ça devient vite un calvaire. Donc je dirais que se mettre au Triathlon est un beau défis, il faut juste se mettre un minimum de cadre, sans pour autant se prendre trop la tête.

Ton équipement favori ? 

Ma montre garmin, elle ne me quitte pas, me sert sur toute les disciplines, en réveil, en chrono, pour me dire que je suis en retard. Bref elle me suit partout.

Ton passe temps hors entraînement ?

J’aime bien voyager avec ma petite famille, passer du bon temps avec eux.

Pourquoi t’es – tu tourné(e) vers Shobi Sport La Courrouze pour t’accompagner ?

Lors de ma deuxième année de tri, j’ai voulu m’équiper un peu mieux, j’ai remarqué le magasin lorsque je venais nager juste à côté. Je me suis présenté à Yannick pour expliquer mon projet, et je suis tombé au bon  moment car il montait un « team Sobhi sport » pour représenter le magasin dans différentes disciplines. Son projet m’a plu et depuis j’y suis resté fidèle, les conseils et la sympathie te toute l’équipe c’est ce que je recherchais. Je pense avoir maintenant tisser quelques liens.



Catégories : Par défaut

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est vide