Présentation Athlète : Enora Oger

Publié par moulaaw le

 Présentation (1 à 2 lignes, nom, prénom, âge, sport, club, étude/métier) 

Enora OGER, 25 ans – Cyclisme / Duathlon / Athlétisme – Ergothérapeute libérale

Pourquoi ton sport et pourquoi tu as commencé ?

J’ai commencé par la natation puis la course à pied.De fait, j’ai commencé le triathlon par la suite.Fille de cycliste j’ai finalement décidé en 2021 de me mettre au vélo 😊 Actuellement je jongle entre la saison de cross l’hiver, et la double saison de duathlon/vélo à partir d’ avril.Je n’ai pas de réelle raison de « pourquoi j’ai commencé », ça s’est fait naturellement au plaisir surtout.Être dehors, à l’air libre est quand même ce qui me plaît particulièrement. 

Ou trouves-tu la motivation pour enfiler tes chaussures même quand tu n’as pas du tout envie d’y aller ?

Je marche au plaisir, si vraiment je n’ai pas envie, je n’y vais pas. Ça doit rester un plaisir.Le soir après le travail il n’est pas toujours simple de se motiver, mais je vais souvent avec des ami(e )s ce qui rend le moment plutôt agréable.

Quel est ton meilleur souvenir sportif ? 

Gagner les championnats de bretagne vélo route le jour de mes 25 ans, devant mes parents, 20 ans après mon papa, et pour ma nouvelle équipe. C’était une victoire collective, tout le monde était présent.

De manière générale, les victoires en équipe me portent énormément.

Niveau nourriture, suis-tu un régime particulier ?

Absolument pas. Sauf si les M&M’s et les mousses au chocolat représentent un régime particulier.

As-tu des rituels.habitudes avant tes courses ? 

Pas de rituels de mon côté, je m’adapte en fonction du jour, et des envies. Je ne suis pas très anxieuse au sujet de la compétition, c’est mon terrain de jeu et j’y arrive avec des ondes positives

L’athlète qui t’inspire et celui auquel tu ne veux pas “ressembler”?

Elizabeth Deignan, femme, maman, et athlète de haut niveau ! 

Ne pas ressembler : je n’en ai pas, je ne souhaite cependant pas devenir une athlète / cycliste qui ne prend plus de plaisir en compétition. La compétition est mon terrain de jeu.

Quel conseil donnerais-tu pour (ton sport) à quelqu’un qui veut se lancer dans ce sport ?

Pour le vélo, le plus dur c’est de se lancer, ensuite apprécier se balader sur les routes au soleil ça n’a pas de prix. Faire du vélo en groupe est vraiment chouette.

Ton équipement favori ? 

Je ne suis pas très matérialiste, je dirai que tant que j’ai une paire basket au pied je suis satisfaite. Mais la adidas boston 10 je la recommande vivement !

Ton passe temps hors entraînement ?

Aller me balader à Saint-Malo le long de la mer. Passer du temps avec mon entourage et ami(e )s.

Pourquoi t’es – tu tourné(e) vers Shobi Sport La Courrouze pour t’accompagner ?

Shobi était le partenaire du club de rennes triathlon. Lorsque je suis revenue sur Rennes après quelques années sur Paris, je commençais à rechercher des sponsors qui m’accompagnent dans mes projets sportifs amateurs. Yannick m’a proposé si représenter le magasin m’intéressait, puis l’aventure était partie. Je connaissais déjà le magasin et y était déjà cliente. Le Shobi la Courrouze a en plus de la partie running de références pour le vélo ce qui est chouette étant donné mon profil. Et puis le contact est directement bien passé avec Yannick, on a des centres d’intérêts communs c’est super de pouvoir partager comme ça ensemble.



Catégories : Par défaut

0
    0
    Votre Panier
    Votre panier est vide